Couverture sanitaire universelle

La couverture sanitaire universelle (CSU) garantit que tous les individus, où qu’ils soient, peuvent accéder à des services de santé de qualité tout en bénéficiant d’une protection financière et qu’ils ne sont pas poussés à la pauvreté par les coûts des soins de santé.

Tous les États membres des ONU ont convenu d’œuvrer à la réalisation de la couverture sanitaire universelle d’ici à 2030, dans le cadre des objectifs de développement durable.

En 2019, les pays ont adopté la déclaration politique des Nations unies sur la santé universelle. Grâce au plaidoyer de la communauté des maladies raresLa déclaration inclut les maladies rares. Elle engage tous les gouvernements à redoubler d’efforts pour prendre en compte les maladies rares dans leurs plans pour parvenir à un système de santé universel.

La priorité absolue de l’OMS est de soutenir les pays sur la voie de la couverture sanitaire universelle. Cela inclut l’accès au diagnostic et au traitement pour les personnes souffrant de maladies rares.

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, déclaration de la Journée des maladies rares, février 2018.

Pendant plusieurs années, RDI a mené un certain nombre d’actions, qui ont abouti à l’inclusion des maladies rares dans la déclaration politique des ONU. En décembre 2019, le RDI a rejoint le mécanisme d’engagement de la société civile d’UHC2030, un organisme fondé par la Banque mondiale et l’Organisation mondiale de la santé pour faire progresser les politiques et actions équitables en matière d’UHC.

Nous offrons également aux groupes de patients atteints de maladies rares des outils et des ressources pour plaider en faveur de la mise en œuvre de politiques nationales et internationales de CHU qui tiennent compte des maladies rares.


Ressources clés